Ciné-débat de série B : « zombie et neurosciences »

Le 26/11/20
De 18:00 à 19:00

Lieu :
Webcast en ligne, lien d'inscription : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSefNjNc9Ka8g7CkG_275HcmCK4l2SNHYWpGAX0MW2QqFv0OSg/viewform

Organisateur :

Ciné-débat scientifique en visioconférence intitulé « zombie et neurosciences » le jeudi 26 novembre à 18h

La Nef des Sciences, Neurex et le Neuropôle proposent une rencontre-débat avec les protagonistes du film documentaire produit par La Nef des Sciences en 2020 : Le zombie est-il un bon modèle d'étude pour la recherche en neurosciences ?

Avec Jean-Christophe Cassel, professeur des Universités ; Anne Giersch, directrice de Recherche Inserm ; Jorge Mendoza, directeur de Recherche CNRS ; Laurent Nexon, docteur en neurosciences et Pierre Veinante, professeur des Universités - Institut de Zombiologie International (IZI - UMR 666), Strasbourg

En 2004, 4 chercheurs en Neurosciences de l'Université de Strasbourg s'associent pour développer un modèle de recherche unique au monde : le zombie. "À l'époque, nous cherchions un élément fédérateur qui puisse concilier nos thématiques respectives", confie Jean-Christophe Cassel. Douleur, addiction, mémoire, conscience sont parmi les sujets étudiés chez le zombie à l'Institut de Zombiologie. "C’est un bon modèle d’étude pour, entre autres, comprendre le fonctionnement du cerveau et essayer de voir quelles sont les conséquences d’un certain nombre d’altérations de structures cérébrales sur le plan fonctionnel", explique Pierre Veinante. Ceci dans l'idée de comprendre un peu mieux certaines pathologies affectant le système nerveux : dysfonctionnement moteurs, maladies neurodégénératives, addictions... Quel est le quotidien du chercheur en zombiologie ? En quoi l'étude du zombie peut-elle nous en apprendre sur le cerveau humain ?