L'actualité de la recherche

Le christianisme est-il une religion ?

25/03/2019

Spécialiste du rapport entre religions et institutions, Thibault Joubert, maître de conférences au sein de l’Institut de droit canonique dans la Faculté de théologie catholique, interviendra au Forum des religions le 29 mars 2019. Le chercheur s’interroge sur le lien entre christianisme et religion. Un thème qui pose la question du rapport au sacré.

Thibault Joubert est maître de conférences
au sein de l’Institut de droit canonique.
Photo DR

« La religion est caractérisée par le sacré. Elle est un trait très humain, une manière de donner du sens à sa vie et est marquée par une séparation avec le profane », explique le chercheur qui souligne que le christianisme s’est construit sur un rapport ambigu au sacré mis à distance et en même temps rendu proche.

« Le Christ a peu parlé de religion en soi. Il a d’ailleurs été accusé de blasphème et mis sur la croix pour un motif religieux. » A sa mort, les écritures racontent que le rideau du temple marquant la limite entre le lieu sacré de Dieu et le lieu des hommes se déchire. Le christianisme part ainsi de la conviction que pour se révéler Dieu s’est fait homme en Christ rompant la séparation créée par la religion.

La correction du rapport entre sacré et profane

Le christianisme n’a pas de forme culturelle en lui-même. Il est structuré par la foi dans la présence de Dieu dans toutes les réalités humaines, présence qui corrige au passage les réflexes du rapport au sacré. « L’Évangile suppose donc un recadrage constant du rapport à la religion. Cela implique un mouvement continu de réforme, particulièrement marqué dans le protestantisme mais pas seulement. »

Alors le christianisme est-il une religion ? « Le christianisme est une religion au sens où il assume l’élan religieux présent dans l’humanité, mais il ne se résume pas à cela. Il agit comme un correctif de ce rapport entre sacré et profane, dont il annonce le dépassement, afin d’éviter que le rideau de la séparation ancienne ne soit recousu. Sa perspective de la fin des temps est bien le dévoilement de la présence de Dieu au milieu de sa création. »

Marion Riegert

  • Thibault Joubert sera présent le vendredi 29 mars 2019 à 14h en salle 125 du Palais universitaire.

Forum des religions, une première en France

Important information

Organisé par la région Grand Est, la Ville de Strasbourg et l’Université de Strasbourg, le premier Forum des religions, se tient du 28 au 31 mars 2019 à Strasbourg. Dès l’ouverture, Kamel Daoud, écrivain et Delphine Horvilleur, rabbin, rassemblés pour la première fois, débattront autour du thème de la croyance. Ensuite, durant quatre jours, dans différents lieux de la ville, de conversations en ateliers, des écrivains, des intellectuels et de grands noms du monde universitaire ou religieux, viendront échanger et croiser leurs regards autour de la question : la religion à quoi ça sert ?

Le forum réinterroge ainsi la définition même de la laïcité qui est aujourd’hui au cœur de nombreux débats de société. Il s’agit d’inviter la société à se pencher sur l’ouverture de l’espace public à la religion : à quoi sert la religion aujourd’hui ? Quels sont les avantages et les limites de notre modèle de laïcité à la française ? Comment cette question est-elle abordée ailleurs en Europe ? La religion étant créatrice de lien social, quelles valeurs peut-elle alors porter ? Qu’est-ce que cela change de pratiquer une religion ou pas ?