L'actualité de la recherche

Le globe de Coronelli reprend ses quartiers à l'observatoire astronomique

16/10/2020

Après près de deux ans d'absence pour cause de restauration, le globe de Coronelli a retrouvé ses quartiers à l'Observatoire astronomique de Strasbourg. Désormais installé dans l'entrée du bâtiment de la grande coupole, il sera visible du grand public à partir des vacances de la Toussaint au sein d'un nouveau parcours guidé, dédié au patrimoine de l'observatoire.

Le globe est présenté à travers un
dispositif scénographique. Photo P.-A. Duc

Le globe céleste de l’Observatoire astronomique de Strasbourg a été réalisé en 1697 d’après la seconde édition des planches établies par le célèbre moine cartographe vénitien Vincenzo Coronelli (1650-1718), qui a conçu pour le roi Louis XIV la paire de globes monumentaux dits « de Marly ». Celui de Strasbourg, d’un diamètre d’un mètre, propose une représentation du ciel en 1638, année de naissance du Roi-Soleil.

La présence de ce globe céleste est attestée à l’Observatoire de Strasbourg par une photo datant de 1926. Objet emblématique de la collection, le globe s’est peu à peu dégradé, rendant sa présentation au public impossible. Sa restauration était devenue indispensable.

Un système de médiation innovant

Au delà de son mode de fabrication et des défis de sa restauration, la présentation du globe permet aujourd’hui de découvrir la façon dont on représentait le ciel à l’époque de Louis XIV… et de la comparer, grâce à un système de médiation innovant s'appuyant sur les outils du Centre de données astronomiques de Strasbourg, aux images et aux données astronomiques les plus récentes.

Le grand public pourra découvrir le globe de Coronelli qui dispose de sa propre page Facebook pour la première fois à partir des vacances de la Toussaint dans le cadre d’un nouveau parcours de visite par les médiateurs du Planétarium dédié au patrimoine de l’astronomie dont il sera l’un des temps forts.