La recherche strasbourgeoise récompensée par l'Académie des Sciences

06/12/16

Sciences et technologie Prix/distinctions 

Le 6 décembre 2016, quatre scientifiques issus du CNRS et de l'Unistra ont été primés par la prestigieuse institution pour les travaux.
  • Sylviane Muller, directrice de recherche CNRS et directrice du laboratoire Immunopathologie et chimie thérapeutique, reçoit le prix Léon Velluz, doté de 15 000 euros. Ses travaux portent sur le lupus systémique, une maladie auto-immune chronique qui traite les cellules de l'organisme comme des envahisseurs étrangers à détruire. En 2015, le CNRS lui avait décerné la médaille de l'innovation, une distinction qui récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles conduisent à des innovations marquantes sur le plan technologique, thérapeutique et sociétal.
  • Marie-Pierre Krafft, directrice de recherche CNRS à l'Institut Charles Sadron (ICS), reçoit le prix Philippe A.Guye, doté de 4 000 euros. Spécialiste reconnue des systèmes dispersés moléculaires auto-assemblés fluorés fonctionnels, Marie-Pierre Krafft travaille sur la conception, l’élaboration, la caractérisation et l’évaluation de systèmes dispersés moléculaires auto-assemblés fluorés fonctionnels. Elle est une spécialiste de ce sujet, reconnue à l'international.
  • Bruno Klaholz, responsable de l'équipe Biologie structurale intégrative à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC) reçoit le prix Richard Lounsbery, doté de 70 000 euros. Ses travaux de recherche de Bruno Klaholz portent sur les mécanismes moléculaires impliqués dans la régulation de l’expression des gènes.
  • Enfin, Daniel Metzger, directeur de recherche CNRS à l'IGBMC, reçoit le prix René Turpon de cancérologie, doté de 15 000 euros. Daniel Metzger et ses collaborateurs ont créé des souris modèles sur lesquelles ils ont identifié deux gènes suppresseurs de tumeurs. L’étude de ces souris modèles par l’équipe de Daniel Metzger ouvre aujourd’hui des perspectives prometteuses dans l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques, dans l’amélioration de la prévention et du diagnostic du cancer de la prostate, ainsi que dans l’évaluation de l’efficacité de nouveaux traitements.
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur