La bioéthique en temps de crises

22/01/21

Vie et santé Sciences humaines et sociales 

A l’interface entre deux mondes, celui d’avant et celui d’après, la onzième édition du Forum européen de bioéthique regroupera 67 intervenants. Du 25 au 30 janvier, ils reviendront lors de live internet sur la bioéthique en temps de crises.

La bioéthique progresse et se métamorphose au rythme des crises traversées. Confier le pouvoir aux scientifiques ? Faire confiance aux décisions qu’on nous impose ? Choisir qui doit être réanimé et qui ne doit pas l’être ? Partager nos données personnelles au nom de la lutte contre l’épidémie ? Vivre dans la peur d’une seconde, d’une troisième ou d’une quatrième vague et finalement cesser d’exister pour ne pas mourir ? Certaines questions qui appartenaient au champ hypothétique s’invitent désormais au cœur du débat public.

Parmi les chercheurs strasbourgeois, Michel Hasselmann interviendra lors du live internet,  « Faire vivre ou laisser mourir », Jean Sibilia évoquera le lien entre pandémie et activité humaine, Olivier Putois et David Le Breton s’interrogeront sur la question : « Peut-on se passer de la présence de l’autre ? », sans oublier Marie-Frédérique Bacqué et Anne Giersch notamment sur l’impact psychologique de la crise.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R