Insuffisance cardiaque : comment la prévenir, comment la traiter

08/11/21

Vie et santé 

Toujours très présente en France l’insuffisance cardiaque n’est pourtant pas une fatalité. En quoi consiste-t-elle, et comment la prévenir voire la traiter ? Le point sur les nouvelles découvertes.

Sans hésitation possible, l’insuffisance cardiaque (IC) est une des principales préoccupations en santé publique en France. Cette pathologie est, dans notre pays, à l’origine de plus de 200 morts en moyenne par jour (chiffres 2016, soit plus que le nombre de personnes décédées du fait de l’épidémie de Covid-19 (176 morts par jour en moyenne d’après les chiffres du Vidal mais elle n’est pas une fatalité.

En effet, nous savons mieux comment agir pour diminuer le risque d’apparition ou d’aggravation de ses symptômes. Cet article a un double rôle : d’une part, expliquer ce qu’est l’IC, son origine et ses symptômes. Et d’autre part rappeler que, même si la prise en charge médicamenteuse s’améliore toujours, il n’y aura régression du nombre de patients concernés que par la prise de conscience de la nécessité de changer les habitudes hygiénodiététiques. Soit être plus actif et adopter de nouvelles habitudes alimentaires.

De quoi parle-t-on vraiment ?

L’insuffisance cardiaque (IC) se définit comme l’incapacité du muscle cardiaque à assurer normalement son rôle de propulsion du sang dans l’organisme. Elle est liée à une anomalie fonctionnelle et/ou structurelle du cœur.

Les symptômes habituellement observés sont une difficulté respiratoire, une augmentation de volume des membres inférieurs et une fatigue, le tout étant lié à une rétention anormale d’eau et de sel et/ou une inadéquation des apports hydriques comparativement aux besoins des autres organes (muscles, cerveau, rein, tube digestif…). Le diagnostic est porté suite à la présence de ces symptômes et à la constatation d’anomalies à l’échographie cardiaque.

  • Retrouvez l'intégralité de cet article co-écrit par Joffrey Zoll, MCU-PH en physiologie, faculté de médecine, Université de Strasbourg, Anouk Charlot, doctorante, Université de Strasbourg et François Sauer, interne de cardiologie, Université de Strasbourg, sur theconversation.com
  • Pour aller plus loin sur les travaux de Joffrey Zoll, lire aussi : "Covid-19 et alimentation : Une solution pour l’avenir ?"
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R