Comment les PME exportatrices ont adapté leur communication digitale pendant la crise sanitaire

07/02/22

Droit, économie et gestion 

[The Conversation] Les petites entreprises tournées vers l’international, peu nombreuses à avoir mis en place des actions spécifiques, ont cherché à rassurer leurs clients, leurs fournisseurs et leurs salariés.

Malgré l’importance socio-économique des petites et moyennes entreprises (PME), les études sur la gestion du Covid-19 portent principalement sur les grands groupes. Pourtant, l’actualité récente montre que ces entreprises aux ressources financières et humaines limitées restent particulièrement vulnérables face aux difficultés contextuelles. Compte tenu de l’ampleur de la crise sanitaire, il était donc nécessaire que les PME informent au mieux leurs clients, fournisseurs et salariés des actions entreprises afin de préserver leurs activités et leurs relations d’affaires.

L’objectif de notre dernière étude, portant sur 74 PME qui réalisent plus de 50 % de leur chiffre d’affaires à l’export, était d’analyser la communication digitale mise en place par ces entreprises pendant la crise sanitaire. La pandémie a en effet constitué un frein important au développement international de leurs activités, en raison des incertitudes liées à la fermeture des frontières et à l’organisation des salons internationaux.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur