Utiliser des images plutôt que des chiffres pour réhumaniser la gestion en santé

21/02/22

Vie et santé 

[The Conversation] À l’heure où le fonctionnement du système de santé est mis à mal, notamment dans le contexte de la Covid-19 qui a exacerbé l’épuisement des professionnels, la gestion de la performance est un aspect à prendre en compte.

Dans le cadre des recherches que nous menons dans le secteur de la santé au Québec depuis 2015, notre équipe, composée de chercheurs en gestion de plusieurs universités, analyse l’impact des outils de gestion de la performance sur le travail des professionnels et des gestionnaires. Nous pensons que l’utilisation de pratiques de gestion basées sur des visuels permettrait de répondre à certains écueils de l’approche actuelle.

Des outils qui brisent le relationnel

Le mode de gestion de la performance utilisé dans le secteur de la santé et des services sociaux met l’accent sur l’atteinte de résultats en comparaison à des cibles préétablies. Il s’agit d’un contrôle axé sur les résultats.

Cela conduit à synthétiser de nombreuses informations relatives à l’activité des professionnels sous forme d’indicateurs, et donc à réduire une réalité complexe.

  • Retrouvez l'intégralité de cet article co-écrit par , maître de conférences HDR en sciences de gestion, Université de Strasbourg sur theconversation.com
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur