Aurélien Blanc

Aurélien Blanc passe ses journées à manipuler de l’or. Pas sous la forme de lingots métalliques, mais de poudre. Ce « sel d’or » lui sert de catalyseur pour créer des molécules complexes, impossibles à trouver à l’état naturel. Longtemps déprécié par les chimistes pour sa stabilité à l’état métallique, l’or est devenu un composé essentiel de la chimie organique (chimie du carbone et de ses composés) : après un bain d’acide très puissant qui lui fait perdre un ou trois électrons, il se trouve oxydé sous sa forme de sel. Il devient alors très réactif, et indispensable à la chimie organique complexe. Depuis 2006, Aurélien Blanc est chargé de recherche à l’Institut de chimie (UMR 7177). C’est un spécialiste reconnu de la chimie de l’or.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur