Morgan Madec

La biologie synthétique (ou biologie de synthèse) combine la biologie et les principes d'ingénierie dans le but de concevoir et de synthétiser de nouvelles fonctions biologiques au sein de cellules. Comment, par exemple, modifier une bactérie pour qu’elle se mette à fluorescer quand elle rencontre une tumeur, et la transformer ainsi en « biocapteur » ? Il faut modifier son génome en y ajoutant des gènes artificiels à partir des bases de données, comme on ajoute des composants dans un circuit électronique. La synergie entre les outils d’aide à la conception dans les domaines de l’électronique et de la biologie synthétique est donc naturelle. Morgan Madec travaille sur ce sujet depuis 2008, en tant que maître de conférences dans l’équipe SMH (Systèmes et Microsystèmes Hétérogènes) du laboratoire ICUBE (UMR 7357).

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
Epicur