Un collectif pour réduire l’impact de la recherche sur l’environnement

23/09/2019

L’enjeu écologique s’invite dans les laboratoires. Précurseur en la matière à Strasbourg, l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien a créé un Comité de réflexion sur la réduction de notre empreinte écologique et sur le développement durable (Creed) en mars 2019. Le comité a rejoint le collectif Labos 1point5 lancé à l’échelle nationale à la même période pour réduire l'empreinte des activités de recherche sur l'environnement.

« Il s’agit de réfléchir à tous les niveaux sur la réduction de notre impact écologique », souligne d’emblée Cédric Sueur, enseignant-chercheur à l’IPHC. « Le laboratoire déjà sensibilisé aux questions écologiques avait régulièrement des discussions sur la gestion des déchets, de l’électricité et du chauffage. Tout cela a mené à la création du Creed », raconte le scientifique qui précise que le CNRS s’est ensuite joint au projet.

Un écureuil pris dans un gobelet

Extinction des ordinateurs, consommation de denrées locales, réduction des goodies lors des colloques, des préconisations sont proposées sur le site du Creed (cf encadré). « Ce sont des conseils, nous n’obligeons personne », précise Cédric Sueur. Côté actions, un poster sur les différents oiseaux présents sur le campus de Cronenbourg a déjà été réalisé et une journée de ramassage des déchets suivie d’un goûter zéro déchets est en préparation. « L’idée nous est venue lorsque nous avons vu un écureuil dont la tête était prise dans un gobelet plastique. »

Autre projet :  faire venir des écoles des alentours pour leur montrer la biodiversité du campus. Sans oublier de mettre en place une gestion écologique du lieu avec la création de prairies. « Mais il y a des contraintes esthétiques, les herbes hautes peuvent faire désordre pour certains. Il ne faut pas imposer nos idées mais plutôt faire de la psychologie positive. » L’IPHC souhaite également donner une charte Creed à chaque nouvel entrant et créer une charte écologique pour l’organisation de colloques.

L’utilisation des ressources électriques dans les laboratoires

Après sa création, le Creed s’est rattaché au Labos 1point5 dont le texte fondateur a été publié dans Le Monde le 19 mars 2019. Regroupant plus de 1 250 membres du monde académique de toutes disciplines, son objectif est de réduire l'empreinte des activités de recherche sur l'environnement. « Nous avons eu une première visioconférence début septembre sur l’utilisation des ressources électriques dans les laboratoires. L’IPHC fait du big data, la question est de voir comment réduire notre empreinte énergétique », détaille Cédric Sueur, référent Labos 1point5 à l’IPHC qui précise que les changements doivent se faire à deux niveaux : personnel et professionnel.

« Pour ma part, je privilégie le vélo au niveau local, et pour les colloques, je regarde si je ne peux pas faire de visio-conférence ou limiter leur nombre pour réduire mes déplacements en avion. Il faut réfléchir à nos actes au quotidien en tant que personne mais aussi à l’impact de notre recherche sur l’environnement », conclut le chercheur.

Marion Riegert

Quelques conseils concrets

  • Transport

Favoriser le vélo puis les transports en commun ou le covoiturage.
Combiner les trajets/buts que ce soit au quotidien ou lors de missions.
Demander une journée de télétravail.

  • Bureau

Garder son pull en hiver. N’allumer le chauffage que si c’est utile.
Si vous devez imprimer, faites-le en N&B, en RV et avec 2 pages/feuille.

  • Réunion/Colloque   

Favoriser les vidéoconférences.
Eviter les goodies non écologiques, les doses individuelles et le jetable.
Favoriser les lieux avec faible dépense en énergie, trier.
Indiquer sur vos supports de communication vos actions.
Faites valider votre colloque et vérifier votre engagement sur ecomanifestations-alsace.fr

  • Ordinateur et mails

Utiliser Ecosia ou Lilo, moteurs de recherche écologiques et éthiques.
Ne pas laisser votre ordinateur en veille.
Supprimez les applications inutiles et votre mail des listes que vous n’utilisez pas.
Diminuez autant que possible la taille des fichiers que vous envoyez par mails.
Eviter de commander par internet ou faites des commandes groupées.

  • Dans les locaux de travail   

Utiliser les escaliers.
Eteindre les lumières.
Recycler le verre, le papier, le plastique.

  • Déjeuner

Favoriser les récipients et couverts durables.
Mettre en place un compost.
Déjeuner local, de saison et végétarien.
Eviter les repas à emporter des restaurants, contenant beaucoup de contenants non recyclables.

Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R