Plongée en 120 illustrations dans l’œuvre du peintre David Diao

18/11/2020

Stéphane Mroczkowski, maître de conférences en arts plastiques, a dirigé la première monographie complète du peintre américain David Diao. L’ouvrage regroupe des approches rétrospectives et analytiques, avec huit essais inédits autour du travail de l’artiste.

« David Diao est un peintre qui mérite d’être mieux connu et reconnu, notamment en France », souligne Stéphane Mroczkowski, artiste-chercheur au laboratoire Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques (Accra). Le chercheur le découvre au cours d’une conférence sur la dimension conceptuelle de la peinture contemporaine et trouve immédiatement des échos avec ses propres réflexions, d’artiste et de chercheur. « Depuis ma thèse, je suis intéressé par l’art abstrait, par les formes élémentaires et géométriques. En découvrant le travail de David Diao, je comprends quelque chose dont j’avais déjà l’intuition : ces formes, souvent jugées très simples, sont toujours des références précises à d’autres artistes, l’occasion d’un dialogue. »

Né en Chine en 1943, David Diao déménage vers Hong Kong où il reste 5 ans, puis vers les Etats-Unis à l’âge de onze ans. Il connait un succès commercial important au début de sa carrière, en tant que jeune peintre du mouvement expressionniste abstrait.  Pourtant, il opère un virage drastique dans sa pratique au début des années 80, après un arrêt momentané de sa production. « En 1969, il retourne pour la première fois en Chine et retrouve une partie de sa famille qu’il n’a pas vue depuis ses six ans », retrace Stéphane Mroczkowski. « Ce choc culturel coïncide avec des questions qu’il se pose sur le sens qu’il met derrière ses peintures. Il les trouve trop esthétiques et veut leur donner un sens plus précis, un propos plus direct. »

L’art de la citation

A partir des années 80, David Diao intègre dans son travail des citations d’autres artistes. Ses tableaux sont remplis de références, de clins d’œil. Il y confronte parfois les points de vue. Cette approche, bien que populaire chez les jeunes artistes, lui vaut de perdre la majeure partie de ses clients. L’artiste lui-même s’amuse de ce revirement de situation, avec ironie, dans certains de ses travaux. « Il peint sur d’immenses toiles, des cartons d’invitation pour des rétrospectives fictives, au Centre Pompidou par exemple. »

Aujourd’hui, David Diao a retrouvé des galeristes et une notoriété certaine, notamment à travers son travail d’enseignant au Whitney Museum of American Art, où il enseigne depuis les années 1970, et dans plusieurs grandes universités américaines. Ses œuvres sont présentes dans les collections de nombreux musées, aux Etats-Unis et à l’international. Pourtant, son travail reste peu connu du grand public et il demeure encore un « artiste pour les initiés », regrette l’artiste-chercheur.

Un ouvrage « qui fait date »

La monographie dirigée par le chercheur strasbourgeois regroupe des textes inédits de chercheurs et critiques internationaux réputés « Nous voulions un travail complet, qui fasse date. Il s’adresse à des critiques, à des chercheurs et des artistes mais il peut aussi intéresser des étudiants et toute personne curieuse de l’art. » Les textes généraux se mélangent aux analyses plus pointues et offrent une approche progressive qui reste, selon Stéphane Mroczkowski, « très abordable ». « Souvent, les gens voient la rencontre avec une œuvre comme quelque chose d’immédiat : on la découvre et c’est ce ressenti qui compte. Avec l’œuvre de David Diao, il faut aller un peu plus loin. Moi aussi, il m’est souvent arrivé de devoir faire des recherches, pour comprendre un tableau », se souvient le chercheur. Il espère que l’ouvrage qu’il a dirigé pourra offrir une porte d’entrée vers l’œuvre très riche de David Diao.

Léa Fizzala

  • Références de l'ouvrage :
    Stéphane Mroczkowski (dir.), David Diao, Paris, Mare et Martin, juin 2020
    ISBN 979-10-92054-78-1
    375 pages (120 illustrations couleur)
    Bilingue Français / Anglais
Établissement associé de l'Université de Strasbourg
Fondation Université de Strasbourg
Investissements d'Avenir
Ligue européenne des universités de recherche (LERU)
EUCOR, Le Campus européen
CNRS
Inserm Grand Est
HRS4R